Mon univers perso

MONTAAG / musique

BLASS / dessin

GWENDAL BRIEC

Illustrateur, dessinateur, musicien à Nantes

Je suis illustrateur freelance, je travaille principalement pour des agences de publicité et de communication, mais aussi de grandes et moyennes entreprises, des festivals culturels ou des associations.

J’ai commencé en tant que graphiste et illustrateur en Bretagne en 2012 et ai, petit à petit, créé ma clientèle. Par la suite j’ai intégré, en tant que roughman, storyboardeur et assistant directeur artistique, l’équipe créative au siège de l’agence HAVAS Worldwide à Paris (La Défense, Puteaux).
J’ai ensuite décidé de quitter le monde de la publicité et redevenir freelance, avec une agente au sein de l’équipe de VIRGINIE (Paris).

Après ce passage à Paris, je suis venu m’installer à Nantes où je travaille au sein de l’atelier 67 à La Beaujoire, dans un espace partagé avec des artistes, auteurs, plasticiens, graphistes.

Je suis autodidacte. Ma pratique du dessin remonte à l’enfance, les thèmes qui me fascinent évoluent au fil des années et ma manière de les aborder également. Reste la passion de la pratique, et je ne m’interdis jamais d’explorer différentes techniques.

Depuis 2018, je pratique principalement la technique du grattage. Les thèmes de l’identité, du retour fantasmé à la nature, du symbolisme onirique sont au centre de ma démarche.
Je suis profondément influencé par la bande dessinée. Moebius, Enki Bilal ont été mes premières inspirations, puis Charles Burns, Daniel Clowes et finalement le travail de Thomas Ott, qui a fait naître la fascination du support carte à gratter. Franz Masereel, Lynd Ward, Max Ernst, Edward Hopper, Escher et Jodorowsky sont également de grandes influences dans mon travail.

BLASS

En tant que musicien et artiste, j’ai crée ou collaboré à plusieurs projets artistiques trans-médias : danse, bande dessinée, arts numériques. Depuis 2008, j’ai joué dans une dizaine de groupes (jazz, expérimental, rock, noise), et collaboré pour des spectacles avec des danseur-seuses, comédien-nes, plasticien-nes et performeurs.

Aujourd’hui, je travaille et me produit principalement sous le pseudonyme de «MONTAAG».
Les différents projets en cours sont : un concert solo (batterie, percussions, synthétiseurs, looper), une formule concert-fiction avec une comédienne (Construire un feu de Jack London), et trois créations à venir jusqu’à fin 2021 : une performance avec des artistes plasticiens et deux spectacles de danse contemporaine.

Facebook MONTAAG / Bandcamp MONTAAG / YouTube MONTAAG